Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Bettina Bien Greaves

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bettina Bien Greaves
Économiste

Dates (1917 - 2018)
Bios greaves.jpg
Tendance École autrichienne
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Autres articles sur Bettina Bien Greaves

Citation
inter lib.org sur Bettina Bien Greaves

Bettina Bien Greaves, née en 1917 à Washington DC, décédée le 22 janvier 2018, fut un soutien administratif, intellectuel et logistique important de Ludwig von Mises. Elle est titulaire d'une maîtrise en bibliothéconomie de l'Université de Columbia. Bettina Bien Greaves fut chercheure à la Foundation for Economic Education de 1951 et rédactrice de sa revue, The Freeman jusqu'à sa retraite à 80 ans, en 1999.

Un soutien permanent aux idées de liberté quasiment dans l'ombre

L'Administration économique étrangère des États-Unis fournit son premier emploi à Bettina Bien pendant la Seconde Guerre mondiale ; elle a servi en Bolivie et en Autriche. Cependant, à la fin de la guerre, elle avait perdu ses illusions face à la bureaucratie et était convaincue que la solution aux conflits internationaux reposait sur le commerce international.

Son apprentissage de l'économie de marché a commencé en 1947, lorsqu'elle a travaillé pour l'éphémère "Foundation for Freedom" à Washington, DC. Puis, elle est venue à la Fondation pour l'éducation économique (FEE) en 1951. Cette même année, elle a commencé à assister aux séminaires d'études supérieures en théorie économique enseigné par le professeur Ludwig von Mises à l'Université de New York. Elle a continué comme participante régulière aux séminaires pendant dix-huit ans, jusqu'à ce que le leader de l'école autrichienne prenne sa retraite en 1969. C'est en fréquentant les séminaires de l'auteur autrichien, qu'elle rencontra, et épousa par la suite un autre défenseur des idées de liberté, Percy L. Greaves. Avec ses talents de sténographe, elle prit des notes exhaustives, aussi précises et plus efficaces qu'un magnétophone, qui serviront comme bases pour l'édition de plusieurs livres sur les pensées de l'auteur autrichien. Elle aida à organiser les "Mises Dinner Circle" qui, au cours des années 1950 et 1960, ont permis aux locuteurs libertariens et libéraux un rare forum respectueux d'expression à New York. Elle faisait pratiquement tout, même des tâches humbles et ingrates, pour aider Ludwig et Margit von Mises à se sentir à l'aise au cours de leurs dernières années de vie

Dans la production intellectuelle des idées libérales, et particulièrement celles de l'école autrichienne, Bettina est un maillon indispensable dans la chaîne de production. Dans cette division du travail, elle a constamment trouvé humblement sa place. Elle a toujours adopté une posture intellectuelle d'ouverture aux autres ce qui lui a permis d'être attentive aux besoins des étudiants ; c'est la raison pour laquelle elle a compilé et ordonné des outils didactiques favorables à la compréhension des idées libérales en ordonnant la quantité considérable de textes dispersés, comme des pépites, dans les bibliothèques et salles de rédaction américaines. Elle est l'auteure de "Free Market Economics: A Basic Reader" et de "Austrian Economics: An Anthologie". Ses talents polyglotte, et sa connaissance de l'allemand en particulier, lui ont permis d'être la traductrice d'un certain nombre de monographies en langue allemande et d'être la directrice d'édition de plusieurs travaux inédits de Ludwig von Mises comme "On The Manipulation of Money and Credit". Sans elle, il n'est pas certain que l'auteur autrichien aurait eu directement une telle renommée dans les années qui suivirent sa mort. Outre Ludwig von Mises, elle s'efforça de rendre hommage à deux personnalités qui ont marqué, par leur leadership, la Foundation for Economic Education : Henry Hazlitt et son président, Leonard Read.

Les arguments contre le protectionnisme

Dans un essai esquissé en 1962 puis affiné en 1996[1], Bettina Bien Greaves raconte l'histoire politique du protectionnisme des États-Unis, en commençant par le Tariff Act de 1789 jusqu'au message du président Kennedy au Congrès américain en janvier 1962. Elle passe en revue les arguments qui ont rendu le protectionnisme faussement attrayant en s'appuyant sur une analyse économique du libre-échange et du nationalisme économique sous-jacent. Sa discussion sur le protectionnisme est apparue pour la première fois dans "American Trade Policy: The Thirty-Sixth Discussion and Debate Manual", publié en 1962 par Artcraft Press, Columbia, dans le Missouri sous les auspices du Comité de discussion et de la National University Extension Association.

Dans cet essai, elle fait la distinction entre les pratiques protectionnistes du XIXème siècle et les méthodes modernes. Auparavant, lorsqu'un tarif douanier « protecteur » était appliqué par les gouvernants, les consommateurs étaient contraints ne plus acheter une marchandise venue de l'étranger aussi librement qu'auparavant puisque son prix était forcé artificiellement à la hausse. Ainsi, les droits de douane écartaient l'économie d'une base commerciale solide. Lorsque les tarifs douaniers protecteurs étaient les principaux obstacles artificiels aux transactions internationales, alors, explique Bettina Bien Greaves, leur suppression aurait facilement permis une amélioration immédiate de la situation des consommateurs. Sans doute que des ajustements de la production auraient dû être faits à courte pour que l'efficacité du système économique apporte une grande satisfaction aux consommateurs. Ainsi, l'abrogation des droits de douane aurait apporté des niveaux de vie plus élevés aux consommateurs sur le long terme.

Informations complémentaires

Notes et références

Publications

Pour une liste détaillée des œuvres de Bettina Bien Greaves, voir Bettina Bien Greaves (bibliographie)

Littérature secondaire

Liens externes

Liens vidéos

  • "The Life of Ludwig von Mises" Suite à son livre publié en 1993, "Mises: An Annotated Bibliography", Bettina Bien Greaves a tenu cette conférence organisée par la Fondation Future of Freedom en 1994.



5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.


Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.