Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Wendy McElroy

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Wendy McElroy
IFéministe, philosophe

Dates (1951-
McElroy.JPG
Tendance Anarcho-capitaliste
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Autres articles sur Wendy McElroy

Citation
inter lib.org sur Wendy McElroy

Wendy McElroy, née en 1951, est une disciple canadienne de Murray Rothbard. Elle est reconnue pour avoir fait avancer la cause des femmes dans le cadre de la pensée libertarienne. Elle a puisé dans les auteurs de l'anarcho-individualiste comme Benjamin Tucker, les réflexions nécessaires pour comprendre la position des femmes dans un contexte anarcho-féministe. Elle affirme que l'anarcho-capitalisme est le digne et unique héritier de l'anarcho-individualisme du XIXe siècle. Et donc que les femmes n'ont pas à souffrir du progrès du capitalisme pour faire avancer leurs causes. Elle a écrit et édité plusieurs ouvrages concernant le féminisme dont une biographie sur la féministe et anarchiste d'extrême-gauche, "Queen Silver". Les deux femmes avec leurs grandes différences politiques ont su tout de même marquer leur respect mutuel avec une grande intelligence. Wendy McElroy est également intégrée au réseau de la faculté "FEE" (Foundation for Economic Education) où elle fait profiter les étudiants de sa grande culture libertarienne.

L'histoire du féminisme remonte aux racines de l'anarchisme individualiste

Dès l'âge de cinq ans, Wendy McElroy a commencé à prendre un stylo et à écrire ses pensées sur son cahier du jour. Sa précocité philosophique a tout de fois attendu le début des années 1980 pour être exposée au grand public. Elle s'est d'abord intéressée au mouvement de l'anarchisme individualiste du XIXème siècle sur le sujet de la propriété intellectuelle. Elle a continué ses recherches sur Benjamin Tucker et a rassemblé les différents numéros de sa revue Liberty dans un ouvrage d'index utile pour les chercheurs en histoire des idées politiques de l'anarchisme individualiste. Puis, elle s'est penchée sérieusement sur le sujet du féminisme dont les activistes d'extrême gauche s'étaient emparées le monopole de la revendication.

Le livre que Wendy McElroy dirige en 1982, "Liberté, féminisme et l'État : un aperçu du féminisme individualiste", retrace le féminisme individualiste depuis ses premières racines jusqu'à nos jours. Il reprend certains textes d'autrices féministes et libertariennes défuntes (dont celui d'Angelina Grimké, de Voltairine de Cleyre, Rose Wilder Lane ou de Sarah Grimké). Et, le reste du groupe de contributeurs et de contributrices (dont Lynn Kinsky, Sharon Presley) lance un appel retentissant aux femmes pour qu'elles retrouvent leur héritage individualiste. Il démontre que l'État est le véritable obstacle empêchant les femmes d'accéder à la liberté personnelle et à l'égalité des droits pour quasiment toutes les questions quotidiennes et vitales qui vont de l'activité sexuelle, du contrôle des naissances, de l'entreprenariat et jusqu'à la science. Le socialisme, déclame Wendy McElroy, a envahi les idées du féminisme dans les médias au point de faire oublier le rôle des femmes dans liberté économique. De nombreuses féministes croient que l'État est l'allié naturel du mouvement des femmes. Cependant, ce livre démontre le contraire. L'État a longtemps été un oppresseur majeur des femmes et de leurs droits. Par conséquent le féminisme, tel qu'il est présenté sur les plateaux télé, n'est pas une nouvelle force politique. Ses origines remontent au mouvement abolitionniste avant la guerre civile des États-Unis. En luttant pour mettre fin à l'esclavage, les femmes ont pris conscience de leurs propres handicaps juridiques. À partir de ces racines anti-étatistes, le mouvement des femmes s'est finalement divisé sur des questions telles que le sexe, la famille et la guerre.

Informations complémentaires

Publications

De 1981 à 1989

De 1990 à 1999

  • 1995, XXX: A Women's Right to Pornography, Prelude Pr
  • 1999,
    • a. Queen Silver : The Godless Girl (Women's Studies (Amherst, N.Y.) by Wendy McElroy, Queen Selections Silver, December 1
    • b. "Looking Through a Paradigm Darkly", In: Chris Matthew Sciabarra et Mimi Reisel Gladstein, dir., Feminist Interpretations of Ayn Rand, Series: Re-reading the Canon, University Park: The Pennsylvania State University Press, pp157-172
    • c. "A Reconsideration of Trial by Jury", Formulations (publication de la Free Nation Foundation), Vol 6, n°22, winter
    • d. Freedom, Feminism, and the State by Wendy McElroy, Lewis Perry, February 1

De 2000 à 2009

  • 2002,
    • a. "Liberty for Women: Freedom and Feminism in the 21st Century", Ivan R. Dee/Independent Institute
    • b. "The Debates of Liberty : An Overview of Individualist Anarchism. Lanham", MD: Lexington Books
      • Nouvelle édition en 2003
    • c. "Le gambe della libertà. Una difesa dei diritti delle prostitute", Leonardo Facco Editore, Treviglio (Bergamo), préface de Roberta Tatafiore, postface de Marco Faraci
  • 2004, avec Carl Watner, National Identification Systems : Essays in Opposition, January 1,

De 2010 à 2019

Citations

  • « Le vote n'est pas un acte de liberté politique. C'est un acte de conformité politique. Ceux qui refusent de voter n'expriment pas leur silence, mais crient dans l'oreille des politiciens : "vous ne me représentez pas ! Ma voix n'est pas prise en compte dans ce système. Je ne vous fais pas confiance !" »

Voir aussi

Textes externes

Liens externes

Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.