Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Xavier de Lesquen

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Xavier de Lesquen
Essayiste

Dates Né le 19 juin 1962
Xavier de Lesquen.jpg
Tendance
Origine France France
Articles internes Autres articles sur Xavier de Lesquen

Citation « J'ai séjourné dans un pays libéral et j'ai aimé cela. Vraiment libéral, peut-être le plus libéral de la planète. J'ai aimé cela car je ne savais pas qu'il était libéral. Mais comment ai-je pu vivre deux ans dans ce pays étranger sans me rendre compte qu'il était livré aux excès de l'ultralibéralisme, moi qui suis pourtant issu de la meilleure tradition administrative française ? »
inter lib.org sur Xavier de Lesquen

Xavier de Lesquen (nom usuel de Xavier de Lesquen du Plessis Cassos) est un haut-fonctionnaire français né le 19 juin 1962, qui travailla à plusieurs reprises en Nouvelle-Zélande. Il en tira un livre, État de choc, un pays sans fonctionnaires, dans lequel il dresse un portrait élogieux de cette économie, l'une des plus libérales au monde depuis les réformes de Roger Douglas. Relativement étatiste à son départ, il en reviendra convaincu des bienfaits du libéralisme.

Biographie

Xavier de Lesquen suit un parcours typique de haut-fonctionnaire français, passant par l'École Nationale d'Administration (ENA) et l'École navale. Il rejoint par la suite le conseil d'État comme maître des requêtes. Chargé d'organiser les défis français 6e sens et Areva lors de la Coupe de l'America, il séjourne à deux reprises en Nouvelle-Zélande avec sa famille. Il dirigea également le challenge China Team.

Il part en Nouvelle-Zélande chargé des poncifs français sur le rôle de l'État ou sur les méfaits de l'« ultra-libéralisme ». Selon ses propres termes, « J'ai bu à ce que la France produit de mieux, pratiqué ses meilleures écoles, passé ses plus beaux concours, connu ses palais pleins d'histoire »[1]. La confrontation avec la réalité, loin des stéréotypes français sur le supposé « ultra-libéralisme », le convainc des bienfaits du libéralisme et fait naître en lui l'amour de ce pays, l'un des plus libéral depuis les réformes de Roger Douglas. Xavier de Lesquen tirera de cette expérience le livre État de choc, un pays sans fonctionnaires, publié en février 2008. Il y développe également une analyse historique de la fonction publique française, de son histoire et de son actualité.

De retour en France, il s'est engagé dans le débat d'idées. Il défend en particulier une réforme en profondeur de la fonction publique, passant, à l'image de la Nouvelle-Zélande, par une redéfinition claire du rôle de l'État et une remise à plat du statut des fonctionnaires, conçu à la Libération et inadapté au monde moderne. Il explique ainsi, qu'en refusant toute évolution, la fonction publique « se crée ses propres problèmes », qui empirent les blocages de la société française[2].

Signe d'espoir, son livre a fait partie de la bibliographie de l'ENA sur la réforme de l'Etat[3]...

État de choc a été sélectionné pour le Prix Wikibéral 2009.

Ouvrage

  • 2008, État de choc, un pays sans fonctionnaires, Paris, Editea, 224 p, ISBN 2352020123

Notes et références

  1. Xavier de Lesquen, État de choc, un pays sans fonctionnaires, Editea, 2008, p.8-9
  2. « L'hôpital est-il en danger ? » dans l'émission Bouge la France animée par Pierre Sled sur Public Sénat, 10 avril 2008
  3. Bibliographie sur la réforme de l'État à l'ENA, lien mort, précédemment accessible à www.ena.fr/index.php?module=doc&action=getFile&actiarbo=-2-1348-&id=693

Voir aussi

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.