Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Histoire de la pensée économique

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche

Histoire de la Pensée Economique (An Austrian Perspective on the History of Economic Thought) est un ouvrage du philosophe libertarien Murray Rothbard, paru en 1995.

Murray Rothbard a effectué un travail très important en écrivant un double volume sur l'histoire de la pensée économique qui sont, aujourd'hui les références érudites du monde libéral et libertarien. Dans le premier volume ("La pensée économique avant Adam Smith"), Murray Rothbard retrace l'histoire de l'économie depuis la Grèce ancienne jusqu'à Adam Smith. Et, dans le second volume ("Classical Economics"), il discute de l'économie classique britannique, de l'école française du libéralisme classique et du marxisme.

Murray Rothbard rejette la vision selon laquelle l'histoire de l'économie est une histoire du progrès constant. Au contraire, il considère l'économie comme une bataille entre deux écoles de pensée contradictoires. La bonne explication des prix est fournie grâce à la valeur subjective. Cette approche aboutit à l'école autrichienne. La mauvaise explication considère les prix en fonction des coûts, en particulier le coût de la main-d'œuvre.

Dans le premier volume, Murray Rothbard souligne les grandes contributions des scolastiques espagnols à la tradition subjective, sans oublier d'autres grands subjectivistes comme Turgot et Richard Cantillon. Malheureusement, les théories des coûts du travail d'Adam Smith, selon Murray Rothbard, sont devenues la vision dominante des économistes, en particulier en Grande-Bretagne. Murray Rothbard a un jugement très sévère sur Adam Smith puisqu'il estime qu'il a eu une influence réellement rétrograde sur la théorie économique.

Le deuxième volume contient une critique de l'économie ricardienne, montrant les contraintes méthodologiques erronées de la théorie économique en illustrant ce fait par la méthode statique et pseudo-mathématique de Ricardo. Le successeur de David Ricardo, John Stuart Mill est aussi l'objet d'un portrait intellectuel dévastateur, dans le style intransigeant qu'avait Murray Rothbard. Il va sans dire que le marxisme est soumis à une démolition impitoyable, et Murray Rothbard montre les racines de ce système dans la spéculation métaphysique.

Murray Rothbard met en valeur les libéraux classiques français tels que Frédéric Bastiat et de rares britanniques comme Samuel Bailey, qui ont contribué à l'école subjectiviste de la valeur. Un autre point culminant de ce volume est une discussion sur la controverse bullioniste ente les points de vue des deux écoles de pensée, la "banking school" et la "Currency school" qui reçoivent une analyse approfondie.

Publications

  • 1915,
    • Charles Gide, Charles Rist, "A History of Economic Doctrines", London: George G. Harrap & Co., Ltd.
      • 6ème édition en 1927, London: George G. Harrap & Co., Ltd.
    • Lewis H. Haney, "History of Economic Thought", New York: MacMillan
      • 4ème édition en 1949, New York: MacMillan
  • 1934, Gaétan Pirou, "Les doctrines économiques en France depuis 1870". Collection Armand Colin, 3ème édition
  • 1962, Ben Seligman, "Main Currents in Modern Economics. Economic Thought since 1870", New York, NY: The Free Press of Glencoe
  • 1975, Guy Routh, "The Origin of Econimic Ideas", London/Basingtoke: Macmillan
  • 1986, Marc Blaug, "Economic History and the History of Economics", New York: NYU Press
  • 1997, Marc Blaug, "Economic Theory in Retrospect", 5th ed., Cambridge: Cambridge University Press


Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.