Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Douglas W. MacKenzie

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Douglas W. MacKenzie
Économiste

Dates Né en [1966]]
Mackenzie douglas.jpg
Tendance Ecole du Public Choice - école autrichienne d'économie
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Autres articles sur Douglas W. MacKenzie

Citation
inter lib.org sur Douglas W. MacKenzie

Douglas William MacKenzie, né le 2 Juin 1966 à Livingston, dans l'Etat du New Jersey, aux USA, est un économiste américain. Il enseigne au Caroll College, dans le Montana. Son travail à titre d'économiste se concentre sur le rapprochement de la théorie du Public Choice et de l'école autrichienne d'économie. Outre son intérêt pour l'économie publique, il a aussi étudié les années de l'entre-deux-guerres ainsi que de la mondialisation.

Douglas MacKenzie a obtenu un diplôme en économie et en sciences de gestion à Kean University (BA), puis un master en économie à l'Université du Connecticut, et enfin, un doctorat en économie à l'Université George Mason. Sa thèse de doctorat fut dirigée par Tyler Cowen. Après avoir obtenu son master, il a enseigné l'économie en tant qu'instructeur à la Kean University. Il a suivi les cours de troisième cycle à l'Université d'Auburn durant un trimestre mais il a continué à l'université George après que le programme de doctorat d'Auburn fut abandonné. Peu de temps après avoir proposé sa thèse, il a enseigné à Ramapo College pendant deux ans. Il a soutenu sa thèse en décembre 2005 en comparant les investissements de capitaux par les agents publics avec des investissements de capitaux sur les marchés financiers.

Dans le domaine de l'économie publique, Doug MacKenzie se concentre essentiellement sur les questions d'information dans la détermination des politiques publiques. Une grande partie de ce travail concerne la planification en capital des projets d'investissement. Certains de ses travaux plus récents portent sur les aspects internationaux de la Grande Dépression. Douglas MacKenzie a également publié quelques articles courts sur la mondialisation. Farouche défenseur de l'économie de marché, Douglas W. MacKenzie a critique ouvertement le livre de Joseph Stiglitz, dans la revue "Public Choice", en 2004, en validant que Joseph Stiglitz déformait les échecs de l'Etat et les substituaient à des prétendues défaillances du marché. En effet, la plupart des exemples qu'utilise Joseph Stiglitz font références à l'intervention de l'Etat qui ont bénéficié à des intérêts particuliers. De tels exemples sont des échecs des actions collectives de l'Etat en raison de la recherche de rentes (Théorie du rent seeking).

Les critiques sur le débat du calcul économique en système socialiste

Douglas MacLenzie a publié un article très intéressant sur l'analyse du socialisme d'Oscar Lange. Ce dernier est considéré comme l'un des plus ardents défenseurs du socialisme en préconisant de nouvelles solutions aux problèmes d'efficacité des bureaucraties étatiques. Pourtant, il a admis des défauts majeurs de ce système. Toutefois, ses remarques sur la bureaucratie ont davantage trait à l'éthique plutôt qu'à l'efficacité du système socialiste. Certains des détracteurs d'Oscar lange ont affirmé que son analyse était statique. Douglas Mackenzie réhabilite, en quelque sorte son opposant, en avançant qu'Oskar Lange a également examiné les questions dynamiques du marché et qu'il a cherché à synthétiser l'économie marxiste et la théorie de l'école néo-classique.

Les idées d'Oscar Lange sur le socialisme étaient plutôt complexes. Mais, c'est dans son article écrit en 1936, que Douglas Mackenzie y trouve ses principales erreurs. Oscar Lange fait référence à des questions dynamiques d'une solution concurrentielle mais il n'aborde pas franchement le problème du calcul économique. Il examine des sujets moins évidents comme les dividendes sociaux et l'accumulation du capital et il explore un peu plus la question de la bureaucratie socialiste. Douglas MacKenzie précise que si Oscar Lange a effectivement posé un défi sérieux à l'analyse de Ludwig von Mises et de Friedrich Hayek, ses conclusions concernant les mérites relatifs du capitalisme et le socialisme ne sont pas fondées. Alors que la plupart des spécialistes du débat sur ​​le socialisme entre les deux guerres interprètent le travail d'Oscar Lange comme une réponse au problème du calcul économique socialiste, l'évidence des écrits et de la réalité économique montrent le contraire. La pensée d'Oscar Lange sur le calcul économique en système socialiste est très complexe et ambivalente. Ses articles de 1936 et de 1937 ont effectivement admis l'impossibilité du calcul socialiste, mais ils affirment également l'impossibilité du calcul capitaliste. La pensée d'Oscar Lange a évolué sur ce sujet, en partie en raison de l'influence d'Abba Lerner, mais il n'est jamais arrivé à une réponse définitive face aux arguments solides des économistes de l'école autrichienne : Ludwig von Mises et Friedrich Hayek.

Publications

  • 2005, commentaire du livre d'Anil Hira et de Ron Hira, "Outsourcing America: What's Behind Our National Crisis and How We Can Reclaim American Jobs", The American Journal of Economics and Sociology

Archives videos

  • "Europe Economic Crisis", interview de Douglas W. Mackenzie, le 12 décembre 2011 par Don Dunwell (Beartooth NBC) au sujet de la crise financière en Europe, première partie/5
  • "Europe Economic Crisis", interview de Douglas W. Mackenzie, le 12 décembre 2011 par Don Dunwell (Beartooth NBC) au sujet de la crise financière en Europe, deuxième partie/5
  • "Europe Economic Crisis", interview de Douglas W. Mackenzie, le 12 décembre 2011 par Don Dunwell (Beartooth NBC) au sujet de la crise financière en Europe, troisième partie/5
  • "Europe Economic Crisis", interview de Douglas W. Mackenzie, le 12 décembre 2011 par Don Dunwell (Beartooth NBC) au sujet de la crise financière en Europe, quatrième partie/5
  • "Europe Economic Crisis", interview de Douglas W. Mackenzie, le 12 décembre 2011 par Don Dunwell (Beartooth NBC) au sujet de la crise financière en Europe, cinquième partie/5

Liens externes