Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Anthony Gregory

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche

Anthony Gregory, né le 3 janvier 1981, est un historien et écrivain américain. Il a publié deux livres sur les libertés civiles aux États-Unis et un autre sur la tradition juridique anglaise. Avant de devenir historien universitaire, à l'université de California à Berkeley, il a publié plusieurs essais lorsqu'il était chercheur à l'Independent Institute. Il est diplômé Grégory en histoire à l'Université de Californie, Berkeley (B.A. en 2003, Master : MA en 2015 et doctorat en 2020. Sa thèse de doctorat s'intitulait « De la guerre contre le crime à l'État de sécurité socialiste : le New Deal et la légitimité politique américaine ». Elle est en lien avec l'ouvrage qu'il a publié en 2016, "Le service de renseignement et de surveillance américain, confidentialité et quatrième amendement".

Dans ce livre, il se pose la question de savoir jusqu'où peut aller l'État pour défendre les citoyens contre un quelconque danger. Est-ce qu'un État de surveillance peut avoir un accès illimité à toutes les informations au mépris d'une partie de la population en empiétant la vie privée des personnes ? Anthony Gregory indique que la Constitution américaine est censée protéger les citoyens de telles intrusions. Mais, les observations des faits sont moins catégoriques puisque la collecte de renseignements, les protections de la vie privée ou le quatrième amendement contre les perquisitions et les saisies abusives sont généralement perpétués sans contrainte judiciaire par les agents de l'État, que ce soit par la NSA, le FBI, la police locale ou des agences administratives quelconques.

Anthony Gregory souligne la complexité de la relation entre la collecte de renseignements nécessaire pour la sécurité et les efforts compensatoires pour protéger la vie privée des individus. Le quatrième amendement interdisant les perquisitions et les saisies abusives n'offre pas de panacée, selon lui, pour lutter contre les atteintes à la vie privée. La croissance des nouveaux outils technologiques ainsi que les ambiguïtés pratiques liés à la protection de la vie privée nécessitent de regarder le problème en face.

Publications

  • 2013, "The Power of Habeas Corpus in America", Cambridge University Press
  • 2016, "American Surveillance Intelligence, Privacy, and the Fourth Amendment", University of Wisconsin Press for the Independent Institute

Textes externes