Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Peter Leeson

De Wikiberal
(Redirigé depuis Peter T. Leeson)
Aller à la navigation Aller à la recherche
Peter Leeson
économiste

Dates
Petertleeson.jpg
Tendance École autrichienne
École du public choice
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Autres articles sur Peter Leeson

Citation
inter lib.org sur Peter Leeson

Peter T. Leeson est un professeur d'économie qui s'intéresse à l'anarchisme analytique, à l'École autrichienne d'économie et à l'école du public choice. Il enseigne le capitalisme au Mercatus Center à la George Mason University. Il est également membre du réseau de la faculté "FEE" (Foundation for Economic Education).

Les collaborations auto-applicantes

Les recherches de Peter Leeson en 2005 et en 2006 ont porté sur les échanges s'auto-appliquant [self-enforcing] sur des populations larges et socialement hétérogènes. Il contredit la prétendue sagesse conventionnelle qui fait valoir que l'auto-application [self-enforcing] n'est possible que pour des petits groupes socialement homogènes. Peter Leeson fournit une théorie historique et des éléments prouvant que la coopération entre des individus hétérogènes est non seulement possible, mais constitue le cas standard où les institutions formelles sont absentes. Ses travaux sur les échanges pré-coloniaux, dans l'Afrique du Centre-Ouest, ont démontré que l'auto-application de l'échange est possible, même en présence de fortes disparités occasionnant potentiellement des vols avec violence. Sa recherche a montré comment, lorsque le gouvernement est absent, les agents, les plus faibles, développent des établissements privés de collaborations auto-appliquantes qui incitent les agents les plus forts de passer du banditisme à l'échange honnête.

La métaphore du crochet invisible

Dans la métaphore du crochet invisible, Peter T. Leeson explore "l'économie cachée de la piraterie". L'utilisation de la piraterie nous aide à mieux comprendre les politiques de recherche de rente en Europe du XVe au XVIIe siècle. Deuxièmement, la politique publique et privée des institutions et des organisations émergentes dans le but de gouverner et de gérer les ressources communes, sont similaires à une attitude de piraterie. En troisième lieu, la condamnation quasi universelle des pirates par les autorités religieuses et les dirigeants politiques suggère de nouvelles orientations pour la recherche sur les interactions entre l'idéologie, la politique et les institutions économiques.

Le tiers entrepreneuriat institutionnel

Dans un article écrit en 2009 avec Peter Boettke[1], Peter Leeson soutient qu'il existe deux niveaux d'entrepreneuriat importants pour le développement économique. L'un concerne les investissements dans les technologies productives qui améliorent la productivité et répondent au mieux aux besoins des consommateurs. L'autre concerne la création de technologies de protection qui ont pour fonction de sécuriser les droits de propriété privée des citoyens les uns vis-à-vis des autres. Dans les pays en développement où les États ne peuvent pas ou ne protègent pas les citoyens contre la prédation, les auteurs dénomment un certain type d'entrepreneurs, les entrepreneurs institutionnels qui conçoivent des mécanismes privés de protection de la propriété, offrant la sécurité nécessaire au développement de l'entrepreneuriat productif. Cependant, les technologies de protection privée peuvent être une arme à double tranchant. Alors que les technologies de protection privées permettent certains investissements et échanges en sécurisant la propriété des citoyens là où le gouvernement ne le fait pas, les contraintes potentielles sur l'efficacité de ces technologies peuvent simultanément limiter leur capacité à accroître les investissements et les échanges au-delà de niveaux modestes. En résumé, l'entrepreneuriat de niveau protecteur, qui se définit comme la pratique consistant à développer des systèmes pour protéger les droits de propriété, se distingue de l'entrepreneuriat conventionnel du niveau productif.

Informations complémentaires

Publications

Pour une liste détaillée des œuvres de Peter Leeson, voir Peter Leeson (bibliographie)

Littérature secondaire

  • 2011, Keston Geistwalker, commentaire du livre de Peter T. Leeson, "The Invisible Hook: The Hidden Economics of Pirates", DialoguE, n°1, mars, pp102-104

Liens externes

  • "Peter the Great", article de Michael D. LaFaive sur Peter Leeson, publié le 10 octobre 2005 sur le site du Mackinac Center


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.


Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.
  1. Peter J. Boettke, Peter Leeson, 2009, "Two-Tiered Entrepreneurship and Economic Development", International Review of Law and Economics, Vol 29, n°3, pp252-259