Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Kelvin J. Lancaster

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche

Kelvin John Lancaster (né le 10 décembre 1924 à Sydney (Australie) - décédé le 23 juillet 1999 à New York) était professeur d'économie à l'Université Columbia aux Etats-Unis. Il est surtout connu, pour sa théorie de l'équilibre général, avec le développement de la Théorie du second best, en compagnie de Richard Lipsey. Il fut également actif dans le développement de la formulation de la fonction de production des ménages. Il a ainsi appliqué le modèle hédoniste à l'estimation du prix des maisons et il fut l'initiateur de la nouvelle théorie du consommateur. Sans la maladie morbide du cancer qui l'a fauché prématurément, Kelvin J. Lancaster est sans doute l'un des membres prestigieux du club des économistes morts sans été primé et qui pourtant aurait mérité d'obtenir le prix nobel d'économie.

La nouvelle théorie du consommateur

Dans un article écrit en 1966, Kelvin Lancaster a développé une "nouvelle théorie de la demande des consommateurs", où il modifie la théorie microéconomique de la demande, du courant néoclassique dominant en stipulant que les consommateurs ne cherchent pas exactement à acquérir des biens pour eux-mêmes (par exemple les voitures ou un voyage en train), mais il recherchent les caractéristiques que ces biens ou services proposent (par exemple le transport de A à B, le confort, la rapidité). Cette théorie fait une différence notable entre les économies de consommation les moins avancées (Kelvin Lancaster les appelle les économies "primitives"), dans lesquelles il y a moins de marchandises que de caractéristiques et les économies les plus développées (les économies « sophistiquées »), dans lesquelles il y a plus de marchandises que de caractéristiques, de sorte que les consommateurs peuvent obtenir n'importe quelle combinaison de caractéristiques qu'ils désirent, sous réserve seulement des contraintes budgétaires. Kelvin Lancaster fournit également un moyen de prévoir la demande pour les nouveaux produits, tant qu'ils ne comportent aucune nouvelle caractéristique additionnelle.

Influence de Kelvin Lancaster sur les économistes libéraux

Cette présentation de Kelvin Lancaster eut un impact déterminant parmi les économistes libéraux au cours des années 1980, notamment par la reprise de cette analyse par Gary Becker. A première vue, elle pourrait aussi attirer les auteurs de l'école autrichienne. Cependant, une différence notable existe entre une théorie néo-classique "modifiée" et l'approche de l'école autrichienne. Qu'un produit ou un service soit composé de caractéristiques est un point commun des deux écoles afin de s'écarter d'une vision holiste et homogène de l'offre d'un produit. Toutefois, l'analyse néo-classique repose sur une reconnaissance des caractéristiques ou attributs appartenant au produit. Les caractéristiques sont des attributs objectifs. Tous les produits ou services identiques disposent des mêmes caractéristiques auprès des différents acheteurs. A la différence, l'école autrichienne adopte un subjectivisme des choix. Ce subjectivisme indique que les préférences des individus perçoivent en effet les biens et services comme des caractéristiques, à la différence que celles-ci n'appartiennent pas au bien ou au service considéré mais dans l'évaluation de l'individu par rapport au bien ou au service. Donc, les caractéristiques ne résident pas dans le produit ou le service mais dans la relation qui existe ente un individu et un objet ou un service. Ceci revient à dire que le même bien ou service, pris dans son sens physique ou de son identité sémantique procure des services (des caractéristiques) qui ne sont pas nécessairement similaires entre tous les individus. Par exemple, certaines personnes verront de la rapidité dans un véhicule, alors que d'autres y percevront du danger et de l'inconfort.

Publications

  • 1956, avec R. G. Lipsey, "The General Theory of Second Best", Review of Economic Studies, 24(1), pp11–32
  • 1962, "The Scope of Qualitative Economics", Review of Economic Studies, 29(2), pp99-123
  • 1966,
    • a. "A New Approach to Consumer Theory", Journal of Political Economy, 74, April, pp132-157
    • b. "Change and Innovation in the Technology of Consumption", American Economic Review, 56, March, n°1/2, pp14–23
  • 1968, "Mathematical Economics", Macmillan
  • 1991, "Modern Consumer Theory", Aldershot: Edward Elgar

Littérature secondaire

  • 2008, Ronald Findlay, "Lancaster, Kelvin John" (1924–1999)", The New Palgrave Dictionary of Economics, 2nd Ed.