Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Andreï Sakharov

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Andreï Sakharov
Combattant

Dates (1921-1989)
120216a.jpg
Tendance
Origine Russie Russie
Articles internes Autres articles sur Andreï Sakharov

Citation « La liberté intellectuelle est essentielle à la société humaine - la liberté d'obtenir et de distribuer l'information, la liberté de penser, la liberté de tenir un débat sans peur et sans pressions officielles. »
inter lib.org sur Andreï Dmitrievitch Sakharov

Andreï Dmitrievitch Sakharov (Moscou, Russie, 21 mai 1921 - Moscou, Russie, 14 décembre 1989) était un physicien atomique russe, père de la bombe H soviétique, il a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1975. Il est un des dissidents soviétiques parmi les plus connus.

Après avoir été un des acteurs clés du développement de la bombe à hydrogène soviétique, Andreï Sakharov s'inquiète des applications de ses recherches. À partir des années 1960, il milite contre la prolifération nucléaire, puis contre les tests atmosphériques. En 1968, il publie Réflexions sur le progrès, la coexistence et la liberté intellectuelle. À partir de là, il est interdit de recherches militaires. Son combat pour les libertés intellectuelles se poursuit et en 1980 il est exilé à Gorky, avec son épouse Elena Bonner[1], après avoir dénoncé l'invasion soviétique en Afghanistan. Il n'est libéré qu'en 1986.

Voir aussi

Citations

  • La liberté intellectuelle est essentielle à la société humaine - la liberté d'obtenir et de distribuer l'information, la liberté de penser, la liberté de tenir un débat sans peur et sans pressions officielles. Seule une telle trinité de liberté intellectuelle nous garantit contre la contamination du peuple par des mythes, qui dans les mains de démagogues et de traitres hypocrites, peuvent être transformés en dictatures sanglantes.
  • La liberté de conscience, l'existence d'une opinion publique éclairée, un système d'enseignement à caractère pluraliste, la liberté de la presse et l'accès à d'autres sources d'information, tout cela fait défaut dans les pays socialistes. Vous le savez mieux que moi, en Occident des enfants peuvent par exemple partir à vélo du Danemark pour rejoindre l'Adriatique. Personne n'aurait l'idée de suggérer que ce sont de jeunes « espions ». Mais les enfants soviétiques ne sont pas autorisés à faire cela ! (discours du prix Nobel de 1975)

Lien externe

Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.
  1. Elena Bonner fut l'épouse puis la veuve du scientifique et Prix Nobel, Andrei Sakharov. Elle est la fondatrice du Congrès Sakharov. Elle a commencé sa carrière en tant qu'infirmière militaire volontaire dans l'armée soviétique en 1941. Elle est diplômée de l'institut médical de Leningrad en 1953 et a exercé en tant que médecin de district et pédiatre.