Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Différences entre les versions de « Temps »

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ligne 14 : Ligne 14 :
* Soyez heureux en ce moment. Ce moment est votre vie. (Omar Khayyam)
* Soyez heureux en ce moment. Ce moment est votre vie. (Omar Khayyam)
* Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l'aise entre assassins. (Cioran, ''Ebauches de vertige'')
* Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l'aise entre assassins. (Cioran, ''Ebauches de vertige'')
* Tout se trouve, Lucilius, hors de notre portée. Seul le temps est à nous. Ce bien fuyant, glissant, c’est la seule chose dont la nature nous ait rendus possesseurs : le premier venu nous l’enlève. Et la folie des mortels est sans limite : les plus petits cadeaux, qui ne valent presque rien et qu’on peut facilement remplacer, chacun en reconnaît la dette, alors que personne ne s’estime en rien redevable du temps qu’on lui accorde, la seule chose qu’il ne peut pas nous rendre, fût-il le plus reconnaissant des hommes. (Sénèque, Lettres à Lucilius)


{{Portail philosophie}}
{{Portail philosophie}}
{{Portail économie}}
{{Portail économie}}

Version du 24 mars 2019 à 09:53

Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.

Citations

  • Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n'est pas la vôtre. (Steve Jobs)
  • Prends soin des minutes et les heures prendront soin d’elles-mêmes. (Lord Chesterfield)
  • Soyez heureux en ce moment. Ce moment est votre vie. (Omar Khayyam)
  • Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l'aise entre assassins. (Cioran, Ebauches de vertige)
  • Tout se trouve, Lucilius, hors de notre portée. Seul le temps est à nous. Ce bien fuyant, glissant, c’est la seule chose dont la nature nous ait rendus possesseurs : le premier venu nous l’enlève. Et la folie des mortels est sans limite : les plus petits cadeaux, qui ne valent presque rien et qu’on peut facilement remplacer, chacun en reconnaît la dette, alors que personne ne s’estime en rien redevable du temps qu’on lui accorde, la seule chose qu’il ne peut pas nous rendre, fût-il le plus reconnaissant des hommes. (Sénèque, Lettres à Lucilius)
1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.


Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.