Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


David Glasner

De Wikiberal
Révision datée du 10 août 2022 à 01:16 par Ludovic Sesim (discussion | contributions) (→‎Bibliographie)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

David Glasner est un économiste américain travaillant au Federal Trade Commission. Il a obtenu son doctorat (Ph.D.) en économie à l'UCLA. Il est l'auteur de plusieurs livres dont Politics, Prices, and Petroleum, une étude qui montre comment le contrôle des prix a provoqué la crise de l'énergie des années 70 et Free Banking and Monetary Reform, une étude sur le rôle de la concurrence dans l'offre de la monnaie en théorie et en pratique.

Ses domaines de recherche portent sur la théorie et la politique monétaire, l'analyse économique du Droit, l'histoire de la théorie économique et l'application de la méthodologie Poppérienne en économie.

Bibliographie

  • 1984, Politics, Prices and Petroleum: The Political Economy of Energy, ISBN10: 0884109534, ISBN13: 9780884109532, Pacific Research Institute for Public Research
  • 1989,
    • a. Free Banking and Monetary Reform, Cambridge: Cambridge University Press
    • b. "On Some Classical Monetary Controversies", History of Political Economy, Vol 21, n°2, pp201-229
  • 1992, "The Real-Bills Doctrine in the Light of the Law of Reflux", History of Political Economy, Vol 24, n°4, pp867-894
  • 2000, "Classical Monetary Theory and the Quantity Theory", History of Political Economy, Vol 32, n°1, Spring, pp39-59

Littérature secondaire

  • 1990, Leland B. Yeager, Commentaire du livre de David Glasner, Free Banking and Monetary Reform, Southern Economic Journal, Vol. 57, N°1 (Jul.), pp279-280
  • 1991, Hugh Rockoff, Commentaire du livre de David Glasner, Free Banking and Monetary Reform, The Journal of Economic History, Vol. 51, No. 1 (Mar.), pp. 262-263



Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.